Sucres

Faut-il choisir un édulcorant?

Edulcorants de synthèse

Molécules inexistantes dans la nature

Les édulcorants de synthèse ont longtemps été présenté comme la solution au problème du sucre.

Aujourd’hui, avec le recul, on connaît leurs effets secondaires et ce n’est pas joyeux, joyeux.

L’aspartame:

Il a un pouvoir sucrant de 160 à 200 fois plus élevé que le saccharose avec un apport calorique minime.

Chouette, me direz-vous…

Pas vraiment et voici pourquoi:

  • Malgré l’indice glycémique quasi nul, les édulcorants participent à l’obésité car le goût sucré stimule le pancréas et favorise la production d’insuline,
  • L’édulcorant de votre café ou de votre coca zéro ne vous apporte quasi aucune calorie mais provoque une hausse de l’insulinémie. Or, rappellez-vous, l’insuline, c’est l’hormone de stockage.
  • Malgré le fait que l’aspartame ne soit pas un sucre- c’est la combinaison de deux acides aminés- il participe à la baisse de la sérotonine et donc à l’addiction au sucre.
  • Il présente un danger pour le foetus: la consommation de cet édulcorant pendant la grossesse entraîne une hausse d’apport en phénylalanine, avec une influence négative sur la croissance du système nerveux du bébé.
  • Il dérègle complètement le microbiote intestinale et pour connaître toute l’importance de celui- ci, je te renvoie aux conférences données lors du salon Planète Zen de Liège.

 

Saccharine et sucralose

La saccharine est assimilée par votre corps mais pas métabolisée: elle est évacuée telle quelle par vos reins qui en souffrent énormément.

Mais plus inquiétant, les études sur les animaux montrent qu’à fortes doses, elle induit certains cancers.

La saccharine a d’abord été interdite puis ré-autorisée dans les produits industriels.

Quant au sucralose, le docteur Mercola l’a beaucoup étudié et a démontré que:

  • on a très peu de recul, seulement 19 études à son sujet
  • aucune expérimentation sur les humains
  • augmentation de l’hémoglobine glycolysée chez les diabétiques

Il existe d’autres édulcorants dans les produits industriels et une chose est certaine, je l’affirme:

Ils ne devraient pas être présents dans votre alimentation.

Leur seul avantage: ne pas faire grimper la glycémie- ne suffit pas à contre-balancer tous leurs inconvénients et leurs dangers.

La stévia

L’édulcorant naturel miracle?

La Stevia, cette plante sud-américaine, a donné beaucoup d’espoir au monde: enfin une plante capable de donner un édulcorant naturel pour remplacer le sucre raffiné sans faire grimper le taux de sucre dans le sang.

Très peu d’études ont été menées pour connaître la charge insulinique des aliments, c’est-à-dire la quantité d’insuline que leur consommation induit.

Autant te dire que la stévia ne fait pas exception.

Nous savons que les édulcorants de synthèse augmentent cette insulinémie, le taux d’insuline dans le sang.

Et par ce fait, participe au surpoids.

Est- ce que la Stévia se comporte de la même façon?

Je ne peux pas répondre à cette question.

C’est la raison pour laquelle je propose de rester très prudent à son sujet.

Vers Sucre Blanc

Qu’est ce qu’un sucre raffiné?

Vers Sucres Bruns

Qu’est ce qu’un sucre brun ou roux?

Vers Sirops

Lesquels choisir?

Vous avez peut-être déjà essayé de vous défaire du sucre, avec un succès plus ou moins variable et aujourd’hui, vous en avez assez de jouer au yoyo avec votre motivation.

Mais connaissez- vous les 3 points essentiels d’un bon départ?

Téléchargez cette fiche simple et précieuse pour commencer en toute autonomie votre rééquilibrage alimentaire et arrêter le sucre.

Cliquez sur l’image: