Le deuxième frein à l'origine du Yoyo de M

Un intestin poreux! vers l'histoire de M

Continuons l’histoire de M:

Le deuxième frein à l’origine de ses reprises de poids est le syndrome de l’intestin poreux.

Il peut-est directement lié à l’hypothyroïdie et il peut également en être une cause : une mauvaise flore et un syndrome des intestins poreux envoient des toxines qui surchargent le foie.

Celui- ci ne peut plus convenablement transformer T4 en T3.

A l’inverse, une hypothyroïdie non prise en charge peut également être la cause d’un intestin poreux : le ralentissement du péristaltisme favorise la constipation et la putréfaction.

D’après le docteur Guy Grand, les désordres de la flore seraient plus responsables de la survenue du surpoids que les erreurs alimentaires.  

Nous avons 2 kg de bactéries dans les intestins.

Avec autant de colonies de bactéries, toutes porteuses d’un ADN, nous possédons plus d’ADN bactérien que d’ADN humain…

En comparaison, notre cerveau pèse à peine 1,5 Kg.

Equilibre

C’est un véritable écosystème digestif qui comprend de bonnes et de mauvaises bactéries en symbiose et qui participe

  • à la digestion,
  • au transit et
  • à l’immunité.

Les bactéries bénéfiques offrent une protection contre les germes pathogène, stimulent l’immunité, produisent des acides gras à courtes chaînes protecteurs (acide butyrique et propioniate), synthétisent les vitamines K et B12, optimisent le transit, participent à la détox…

Cette flore est à l’origine de 60% de notre immunité.

La muqueuse intestinale permet l’assimilation, les échanges, fait office de barrière et de filtre.

Une porosité de ce filtre donne un syndrome des intestins poreux ou leaky gut syndrom.

Rôle de la flore intestinale:

Ses rôles sont multiples: immunité, santé cérébrale, digestive, hormonale mais aussi la production de vitamines et d’acides gras à courtes chaînes.

Ces acides gras permettent de produire de l’énergie.
Des études suggèrent que les AGCC modifient l’activité motrice de l’intestin et interviennent dans les défenses de celui-ci.

Le butyrate inhiberait la prolifération des cellules cancéreuses. C’est dire l’importance de prendre soin de sa flore intestinale!

Déséquilibre:

Un déséquilibre est appelé dysbiose.

La plus courante est le candida albicans.

On vit tous avec des candida albicans.
Quand tout est en équilibre, ils ont leur rôle à jouer, comme les autres colonies.

Mais quand le candida (levure) se transforme en forme mycélienne (champignon), il se ramifie et se propage dans tout l’organisme, y compris dans le cerveau, en perforant la muqueuse intestinale.

Et la, c’est la cata…

M, tout comme moi, comme énormément de mes clients, souffrait d’une candidose.

Conséquence:

La candidose sécrète des toxines qui vont provoquer:

  • gaz non odorants,
  • ventre gonflé,
  • démangeaison anale,
  • alternance de diarrhée/ constipation,
  • fatigue,
  • surpoids

Mais aussi pulsion alimentaire, trouble de concentration,  dépression…

Vous pouvez prendre de bonnes résolutions, vouloir perdre du poids, arrêter le sucre…

Et avoir des difficultés à les tenir à cause d’un déséquilibre de ta flore.

Comment réparer un intestin poreux?

Ce n’est pas une mince affaire, à cause du candida albicans.

Mais c’est possible.

Parfois long, mais possible!

 

  • Augmenter l’énergie avec le Magnésium,
  • Revoir complètement le contenu de l’assiette.
  • Essayer de stopper le sucre, les produits laitiers, le gluten, la bière (gluten + levure), la levure,
  • Réparer la paroi digestive avec de la glutamine, de l’aloé vera, du zinc,
  • Nourrir la bonne flore + ensemencer avec des probiotiques,
  • Utiliser l’argent colloïdal/ HE d’origan en changeant de traitement toutes les 3 semaines, la candidose s’adapte!

 

La bonne nouvelle: tous ces produits sont en vente dans la boutique 🙂

Soutenir le corps énergétique

Ce qui est très intéressant, c’est de voir à quel point hypothyroïdie et dysbiose sont liés.

Grandir dans une atmosphère de non-amour et de non reconnaissance entraîne des conséquences émotionnelles intenses, notamment au niveau de l’estime de soi.

Et c’est assez intéressant de relier la localisation des intestins au chakra : le chakra du plexus solaire.

Les parties du corps et les organes qui lui sont associés sont, l’intestin grêle, la vésicule biliaire, le foie, le pancréas et la rate.

Énergies fondamentales du chakra plexus solaire:

Dans le cas de M, il est intéressant de noter que dans cette zone, les intestins et le pancréas étaient en souffrance.

Énergies Fondamentales : l’instinct, le pouvoir personnel, la volonté, l’estime de soi, l’identité sociale.

Ce chakra maintient l’équilibre de la digestion physique.

Bien équilibré, il permet de faire confiance à son instinct, de prendre des décisions.

Quand le troisième chakra est bloqué ou souffrant, l’individu devient indécis et inquiet; il se sent inapte à gérer ses principales responsabilités et devient en proie à l’opinion ou à la volonté des autres.

Pont avec entre la  nutrithérapie et la litothérapie

Pour refaire un pont avec la nutrithérapie : l’insuline, l’hormone du pancréas permettant de faire entrer le glucose dans les cellules est une hormone à zinc.

Pas de zinc, pas d’insuline.

Les carences en zinc sont fréquentes et deviennent de plus en plus régulières avec l’âge.

Par exemple, quand votre grand-mère se plaint que plus rien n’a de goût, pariez avec son médecin qu’elle a une carence en zinc.

Vous gagnerez!

La gustine, l’hormone qui permet de goûter est également une hormone à zinc.

Tout ça pour dire que la biodisponibilité du zinc n’est pas très bonne et qu’en plus, notre muqueuse l’absorbe de moins en moins bien avec l’âge.

En litothérapie, les pierres ayant un système cristallin hexagonal ont la réputation d’équilibrer le chakra du plexus solaire.

C’est le cas de l’Aigue-Marine pierre transparente au bleu vert pâle.

Le zinc est un minéral au système cristallin hexagonal.

Magique, non?

Certaines maladies se manifestent pour attirer notre attention et finissent par saper notre motivation et notre confiance en soi…si on entend pas le message.

Je peux vous parler de cette amie, en surpoids depuis toujours et qui, au détour d’une conversation autour d’une tasse de thé, a pris conscience qu’elle se faisait un devoir de prendre la place pour deux.

D’autres exemples?

Cette écrivaine américaine, Roxane Gay, devenue grosse pour se protéger des violences sexuelles qu’elle avait subies petite.

Je peux vous parler de ma fille cadette, née avec l’idée qu’elle est la protectrice de la famille et se pose donc en forteresse inébranlable, autant dans son cractère bien trempé que dans son physique massif.

Ou de moi, qui me suis battue avec mon poids depuis toujours alors qu’objectivement, je n’ai jamais été en surpoids.

Si je grossis, je ne plais plus, je n’existe plus mais si je suis trop mince et dans les canons de beauté de la société dans laquelle j’évolue, on me voit trop et je me mets en danger.
Et c’est parti pour 40 ans de yoyo.

La nutrithérapie seule, c’est déjà bien…

Explorer les origines émotionnelles et spirituelles de nos maux, c’est encore mieux.

En attendant, si vous voulez revoir le contenu de vos assiettes, tous les détails sont dans les 10 commandements d’une alimentation anti-inflammatoire.

Cliquez sur l’image pour recevoir ces 30 pages de conseils santé et hygiène vitale!